French flagEnglish flag

L’Europe se penche sur les colorants alimentaires

Actualités

A la demande de l’U.E. (Union Européenne) suite à une étude de l’université de Southampton datant de 2007 qui avait établie une corrélation entre certains mélanges de colorants avec l’agent conservateur benzoate de sodium et l’hyperactivité chez les enfants, l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments ) publie ses conclusions.

L’EFSA revoit les DJA (doses journalières acceptables durant une vie) pour certains colorants alimentaires artificiels :

  • - jaune de quinoléine (E104)
  • - jaune orangé S (E110)
  • - Ponceau 4R (E124) ,

dans le même temps, il indique qu’avec les données actuellement disponibles les DJA pour 3 autres colorants ne seront pas modifiées :

  • - tartrazine (E102)
  • - azorubine/carmoisine (E122)
  • - rouge Allura AC (E129).

Car seuls les enfants qui consomment de grandes quantités d’aliments et de boissons contenant de l’azorubine/carmoisine ou du rouge Allura AC pourraient dépasser les DJA établies pour ces colorants (on aimerait bien savoir ce que cela représente au niveau de la population).

Ces colorants sont utilisés notamment dans :les boissons rafraîchissantes, des produits de boulangerie et des desserts, les confiseries etc…

Ils ont conclu que seul un des colorants : la tartrazine (E102) était susceptible de provoquer des intolérances. Pour les autres, les éléments en leur possession ne leur permettent pas d’en tirer des conclusions fermes (en gros, ils ne savent pas),
Qu’est ce que l’EFSA?
C’est une commission indépendante qui n’a qu’un pouvoir consultatif auprès de l’U.E.

Ont-ils étudié l’impact des mélanges de colorants?
Non, car pour eux, il y a trop de combinaisons possibles.

Quelles conclusions j’en retire :
Hé bien avec tout ça on avance, car si on résume, aucun changement n’est à attendre et je ne doute pas un instant que l’Union Européenne s’en tiendra à l’avis de L’EFSA(au mieux). A quand une étude sérieuse sur les colorants menée indépendamment des transformateurs ! Ce n’est pas que l’EFSA ne soit pas indépendante, mais de quels autres moyens dispose t’ elle à part la collecte des données que l’on veut bien lui donner et leurs analyses pour émettre un avis.

L’ ”étude Southampton ” n’était-elle pas fiable pour que l’EFSA dise qu’elle n’apporte pas la preuve d’une relation de cause à effet sur le comportement.

Je pense que l’on sous-estime grandement l’impact des colorants et de leurs mélanges sur l’organisme et qu’il serait temps que les autorités prennent ce problème au sérieux, car les colorants sont présents partout, alors de grâce réalisez-nous une étude à grande échelle non seulement sur chaque colorant, mais aussi sur les mélanges de colorants.

“ Les aliments d’aujourd’hui créeront les maladies de demain ”


Vous aimez cet article abonnez vous au flux rss
Partager et découvrir :
  • Digg
  • del.icio.us
  • Google
  • Scoopeo
  • Facebook
  • Mixx
  • Technorati
  • Fuzz
  • YahooMyWeb
  • Blogasty
  • Ddurable
  • DiggFR.com
  • Digg France
  • MisterWong Fr
  • Tapemoi
  • Biooz
  • Live
  • blogmarks
  • Blinklist France
  • Kakinews
  • Yoolink
  • Yahoo! Buzz
  • Wikio FR
  • TwitThis
  • Netvibes
  • Propeller
  • StumbleUpon

Un commentaire pour “L’Europe se penche sur les colorants alimentaires”

  1. Les gouvernements ne veulent pas se mouiller dans des études trop sérieuses qui engageraient leur crédibilité face aux compagnies fabricantes de tous les produits avec additifs chimiques. Aux U”S”A” la FDA comptent en son sein des membres de grosses multinationales qui s’y sont infiltrés pour mieux exercer leur contrôle.

Laissez un commentaire