Home le film et après?

Ecologie

La diffusion du film :  » Home  » de Yann Arthus-Bertrand hier soir sur France 2, au delà du Buzz qu’il a fait dans les médias et de sa diffusion dans une centaine de pays a eu au moins un mérite, celui de placer sur le devant de l’actualité notre petite planète terre.
home le film
Même si l’on est pas dupe du côté marketing de la chose, car aussi bien le groupe PPR que Yann Arthus-Bertrand qui ont su créer l’évênement, vont en tirer profit indirectement, mais personnellement je ne jetterai pas l’opprobre sur eux car ils sensibilisent les populations sur notre planète, son devenir et l’écologie.

Le film :

 

Après avoir vu  » home « , le première interrogation que je me suis faite est: Qu’est-ce que j’en retiens? Et qu’est-ce que les gens en retiendront?
Pour ma part, je dois bien en convenir, la puissance des images a eu tendance à occulter quelque peu les mots et leur contenu, car on se laisse facilement bercer par la beauté des paysages et de la musique envoûtante. Ce n’est donc pas un film à voir, mais un film à voir et revoir.
La deuxième vision permet de mieux capter le contenu du film qui, bien qu’ alarmiste, n’en fait pas trop non plus et dresse un constat qui ne me semble guère discutable : la planète est en danger et nous ne pouvons pas continuer comme cela.
Si il y a un point que le film  » Home  » ne met pas assez en avant, c’est la démographie galopante de notre planète :
La population mondiale a presque triplé au cours des 60 dernières années
Nous sommes à peu près 7 milliards sur la planète, alors que celle-ci comptait 2,5 milliards d’individus en 1950. Comment la petite planète peut-elle absorber un tel raz de marée d’individus en si peu de temps ? Même si la consommation de la population était restée constante, ce qui est loin d’être le cas dans les pays développés, nous n’aurions pas pu fournir à chacun les besoins essentiels. Il faut donc arrêter cette démographie galopante, comment me direz-vous?
L’éducation et le développement sont les facteurs qui amènent à une stabilisation de la démographie.
Le budget militaire représente 12 fois plus que l’aide au développement, tirez-en les conclusions.
Nous avons d’autres chiffres clés qui me semblent importants et sur lesquels chacun d’entre nous peut agir:
13 000 Litres d’eau pour faire 1 kg de bœuf
Certains vous diront, oui mais ce ne sont pas les particuliers qui consomment le plus d’eau, mais l’agriculture et l’industrie (70%), et c’est exact, mais posez-vous la question du  » pourquoi ils produisent des bœufs « . La réponse est simple : pour venir dans notre assiette, donc en réduisant notre consommation de viande, nous économisons de l’eau, et pas seulement, car les bovins produisent également du méthane, un gaz à effet de serre 23 fois plus puissant que le CO2 (et reste piégé 14 ans dans l’atmosphère) 1 , sans compter qu’il faut environ 15kg de céréales pour faire ce même kg de bœuf. Pour en savoir plus sur l’eau et l’agriculture .
80% de notre énergie provient de l’énergie fossile
Ce n’est pas parce que le pétrole a baissé ces derniers mois que l’on a trouvé de nouveaux gisements de pétrole. Ce n’est simplement que l’effet de la crise. Le prix du baril va grimper inéluctablement dans les prochaines années et même si les experts ne sont pas d’accord sur les réserves, nous devons considérer cette énergie comme celle du passé. L’énergie solaire est partout présente et pourtant nous ne l’utilisons pratiquement pas. Même si les coûts et rendements sont insuffisants, cette énergie représente certainement l’un des piliers de nos sources d’énergies futures. Plus on créera d’installation, plus le coût sera faible et les recherches importantes dans ce domaine. Même si le gouvernement nous incite avec les crédits d’impôts à s’équiper, il nous reste beaucoup à faire dans ce domaine et l’état ainsi que les collectivités locales devraient montrer l’exemple dans toutes les administrations. Toutes les nouvelles constructions d’édifices publics (écoles, administrations…) devraient répondre à des normes énergétiques pour une faible consommation d’énergie. Instaurer une prime à la casse pour les systèmes de chauffage à énergie fossile. Et plutôt que de rembourser un an après le crédit d’impôts au développement durable, faire une prise en charge dès l’achat.

Ceci n’est qu’un extrait de ce que je retire de la vision du film  » Home  » de Yann Arthus-Bertrand. Cela pourra être simpliste pour certains, d’autres trouveront cela pas lucide du tout , moi je pense que nous avons les cartes en main. Même si cela apparait un peu utopiste, je pense que toutes les initiatives individuelles sont bonnes et auront un impact, car ce sont ces mêmes hommes et femmes qui feront des gestes individuellement qui prendront après des décisions dans leurs entreprises ou feront pression sur les instances dirigeantes afin de faire évoluer les choses. Chacun de nous peut avoir des idées

1 source ddmagasine


Vous aimez cet article abonnez vous au flux rss
Be Sociable, Share!

8 commentaires pour “Home le film et après?”

  1. […] Home le film et après? que faisons nousblog.sansgluten.fr/ecologie/home-le-film-et-apres.html par malvina il y a quelques secondes […]

  2. Et après ? Les idées ne manquent pas… nous faisons tous un geste à un moment donné… il suffit de les mettre bout à bout. Avec toutes les actions, les infos que je lis sur le net sur des sites comme celui-ci, je me dis que nous devons pas être si loin que cela de réussir à changer nos modes de vie.

  3. Bonjour,

    Ce poste n’est pas directement lié à cet article mais je souhaiterais simplement connaitre votre email pour envoyer une proposition d’échange de liens entre nos sites dont la thématique est proche.

    D’avance merci

    Frédéric

  4. Great post! I’ll subscribe right now wth my feedreader software!

  5. Bonjour,
    Nous sommes Actions Environnement Durable en sigle AED/onge une structure locale de la Républiaque démocratique du CONGO.
    Nous travaillons pour la protection et la gestion durable de l’environnement avec pour point d’encrage l’éducation mésologique.
    Nous sommes dans l’arriere pays plus dans la province du Bas -congo sur les massifs du pleistoscene des monts des cristals dans le groupement de Nionga avec 30 villages.
    Nous voullons avoir aupres de vous les indications sur l’obtention du film HOME en DVD pour nos animations villageoises.
    Quelques exemplaires nous seront benefiques pour ce grand travail.
    Donc nous allons faire des distributions de films dans les écoles,les aglises pour une responsabilités citoyennes de la populations locales.
    Nous restons a votre écoutes et esperons une suite favorable.
    2cologiquement votre
    Makuaya Albert
    Secrétaire technique permanent
    AED/ONGE
    BP 15929 kinshasa 1
    Rép Démocratique du CONGO
    Tele: 00 243 999925657;999925663;999145565
    mail: kuvoviko@yahoo.fr;actenvdur@yahoo.fr

  6. Bonjour,
    Comme vous pouvez le voir sur cette page, il n’y a plus de DVD disponibles.
    http://www.milan-enseignants.com/home/
    Par contre, vous pouvez télécharger le dossier pédagogique et voir le film à cette adresse:
    http://www.home-educ.org/accueil.htm
    Pour plus d’informations, vous pouvez les contacter directement.

  7. Bonjour,

    Home, le film et après ?

    Manger moins de viande, pas de céréales mutées comme le blé, du bio, faire attention à l’eau, aux produits chimiques, plein d’idées qui ont des conséquences directes sur notre santé :
    sans laitages d’origine animale, sans céréales mutées, sans additifs, nos filles n’ont déjà plus d’eczéma, mon mari plus de rhinite et moi plus de démangeaisons. Cf détails sur http://sophieethugues.eklablog.com

    Malheureusement cela commence souvent par une préoccupation individuelle et puis ensuite pour notre planète. Mais l’essentiel c’est d’en être conscient et de faire quelquechose pour !

    Sophie

  8. Bonjour,
    Si la prise de conscience vient après, peu importe, l’important c’est d’y arriver. Pour certains, le moteur sera les économies d’argent par exemple pour tout ce qui est récupération d’eau de pluie, chauffage etc… et là les pouvoirs publics ont leur rôle d’incitation à jouer. Pour d’autres ce sera la santé ou le bien-être, l’essentiel est de savoir que ce qui est mieux pour nous est aussi mieux pour la planète. Après, il faut être réaliste, pour l’instant tout va trop lentement dans le bon sens, pour avancer il faudrait que chaque personne convaincue arrive à en convaincre 5 autres afin de contrer les lobbies des multinationales qui font un peu le jour et la nuit actuellement.

Laissez un commentaire