Hyperactivité TDAH le pourquoi de ce blog

hyperactivité TDAH

sans gluten frAujourd’hui, de plus en plus d’enfants souffrent d’hyperactivité avec ou sans TDAH (Trouble Déficit de l’Attention – Hyperactivité), où du moins sont diagnostiqués comme tel, mon fils est de ceux là et tous ceux qui sont confrontés à ce problème se retrouvent bien seuls. Notre prétention n’est pas de résoudre ce problème, mais plutôt d’essayer d’en comprendre les mécanismes, de connaître les traitements et régimes qui existent et comment vivre du mieux possible et surtout d’aider l’enfant plutôt que de l’accabler, car il n’est pas plus responsable de sa maladie ou de son intoxication que du temps qu’il fait aujourd’hui. je dédis donc ce blog à mon fils Maverick. Je vais vous raconter son histoire, notre histoire à travers la sienne, notre parcours du combattant, si vous aussi vous avez exploré des pistes, n’hésitez pas à nous contacter, à bientôt pour le prochain article.


Vous aimez cet article abonnez vous au flux rss
Be Sociable, Share!

7 commentaires pour “Hyperactivité TDAH le pourquoi de ce blog”

  1. Bonjour,
    quelle belle initiative que d’avoir crée ce blog !

    Merci d’avoir laissé le lien sur :
    http://sophieethugues.eklablog.com/article-101814-autisme-hyperactivite-reflux-bebes-spondylarthrite-spasmophilie-fybro.html
    où j’e l’ai mis dans un article.
    Nous aussi nous suivons une alimentation presque sans gluten = sans céréales mutées et aussi sans laitages d’origine animale.
    Pour nos problèmes d’allergies, nos ex problèmes maintenant et en tant qu’alimentation santé.

    A bientôt

    Sophie

    Sophie

  2. Merci bonne continuation

  3. Bonjour,
    Que de souffrances pour nos enfants et les parents TDHA. Ma fille l’est aussi et je vous félicite d’avoir ouvert ce blog.
    C’est un parcours du combattant en France que la prise en charge de nos petits. J’ai la chance d’être franco-canadienne. Et ma fille est déficitaire d’attention sans hyperactivité motrice, je me fais aider au Canada…Incroyable non ? Je me suis tellement battue en France pour la faire diagnostiquer et traiter que j’ai baissé les bras et je suis partie avec elle dans mon pays natal…qui l’a tout de suite prise en charge. Depuis, sa scolarité est devenue normale et elle, comme moi, revivons ! La France devrait avoir honte à l’heure où l’on prescrit du Médiator à ceux qui ont 3 kilos à perdre de traiter ainsi ses enfants. Personne ne met son enfant sous Ritalin avec plaisir. Nous le faisons parce que la souffrance de ne pouvoir rien faire est bien plus grande encore. Avant, on leur mettait un bonnet d’âne au fond de la classe, caché…et plus tard en maison de redressement…et cette période n’est pas si lointaine. Maintenant, ils sont tolérés mais les regards ont-ils vraiment changés ? Je suis révoltée du traitement infligé à ces enfants et à leurs parents : pas d’écoute, une sollicitude feinte, voire une jalousie des parents qui ont des enfants qui parviennent à se plier au système scolaire qui « craignent » que leurs agneaux soient mis en compétition avec des ex « petits nuls ». Parce que tous ceux qui condamnent la médication, qui à ma connaissance est la base pour aller vers des jours meilleurs, ne savent pas de quoi ils parlent. Ou bien ils le font sciemment en espérant vendre je ne sais quelle potion dite naturelle….J’arrête ici ma conversation, mais j’en ai tellement sur la patate….

  4. Bonjour,
    J’ai un enfant de 7 ans il n’a pas ete diagnostiqué comme hyperactif mais il devrait entamer une terapie dans un CMPP d’ici quelques semaines… en effet ici en france on ne donne pas la ritaline et je ne comprends pas pourquoi… et s’il avait besoin de ça pour mieux travailler à l’école, c’est un enfant adorable mais il a beaucoup de mal à suivre il bouge tout le temps que faire !!!

  5. Bonjour, mon enfant est aussi hyperactif, il était sous Rita une et maintenant sous quasym.
    C est génial
    On revit enfin tous
    D

  6. Nous avons consulté sur Paris une spécialiste de l’hyperactivité (pédopsychiatre) qui n hésite pas a utiliser de la ritaline.
    .

  7. Bonjour, j’ai enfin trouvé quelqu’un d’éclairé sur le TDAH qui a prescrit le fameux médicament, car mes 4 enfants sont touchés par ce trouble (3 de 12ans et 8ans).
    Enfin après 4 à 5 ans de galère, de bilans, d’avis contraires… Et pendant ce temps les comorbités se sont accumulées avec les souffrances scolaires (rejet, moqueries, brimades) plus le climat familial conflictuel pour arriver à cadrer tout ce petit monde hypersensible et pris dans la tourmente…pour les parents aussi c’est épuisant et un gâchis de moments vécus dans un combat de tous les instants! Quelle perte de temps ! Alors régime sans phosphates en plus pourquoi pas essayer, seulement ne dénigrons pas le traitement s’il permet de revivre pour l’enfant comme sa famille, de vivre normalement, et soyons vigilant…

Laissez un commentaire