Laissez nous nos urnes

Non classé

La proposition de réforme sur la législation funéraire vient d’être adoptée à l’unanimité par l’assemblée nationale (je ne leur dis pas bravo) et devrait être promulguée vers janvier après un passage somme toute rapide au sénat. Elle s’inscrit une nouvelle fois comme une restriction de nos libertés individuelles.

Il y a un article qui me met particulièrement en colère, car on ne pourra bientôt plus disposer comme bon nous semble des cendres du défunt. Les cendres seront dans leur totalité conservées dans une urne, soit dispersées. On pourra disperser les cendres dans la nature, ou dans son jardin ou dans un  » jardin des souvenirs « (cimetière) en faisant une déclaration du lieu de dispersion. Quand à l’urne et c’est là où je m’insurge, elle devra être mise dans le caveau de famille, un columbarium et autre cimetière. L’état et nos représentants ne nous permettent même plus de disposer de nos cendres sous le prétexte de désaccords de plus en plus nombreux au sein des familles. Personnellement je trouve que ces messieurs auraient mieux fait de légiférer sur ce qui est le problème de la discorde, à savoir qui peut récupérer les cendres. On pourrait très bien par testament décider de qui doit en disposer tout comme on décide de la crémation. Si cela n’a pas été fait et seulement là le législateur doit intervenir, en plus les cendres peuvent se partager donc je ne vois absolument pas pourquoi je ne pourrais pas de mon vivant décider de qui peut disposer de mes cendres, tout comme on peut décider de donner son corps à la science. Alors faisons pression sur nos sénateurs pour qu’ils retirent cette partie du texte de loi.

Ecrivez ou envoyez un e-mail à votre sénateur :
http://www.senat.fr/listes/senatl.html

PS: Ce texte est une atteinte à nos libertés individuelles, pour ma part, j’ai choisi d’être incinéré et je souhaite avoir le choix de laisser à ma moitié de disposer de mes cendres et à elle de choisir si elle veut les disperser ou les garder dans une urne, ce que je veux, c’est uniquement ce choix.


Vous aimez cet article abonnez vous au flux rss
Be Sociable, Share!

2 commentaires pour “Laissez nous nos urnes”

  1. Vive la démocratie…!!! Qu’en est-il du libre arbitre ?

  2. Vous semblez peu au fait de la logique législative, mais votre réaction est naturelle.

    « tout comme on peut décider de donner son corps à la science. »

    Par contre le don d’organe est par défaut « donneur ». C’est à dire que si personne ne s’oppose au don et que le décédé n’a pas émis de choix quant à cette éventualité, alors celui-ci est de droit pour l’hopital. C’est normal, mais je tenais à le préciser (ayant une carte de donneuse toujours sur moi…).

    Bonne journée :).

Laissez un commentaire